Fibromyalgie: Une maladie plus fréquente chez les femmes

Bien que son existence soit parfois contestée, la fibromyalgie est une maladie qui affecte considérablement la qualité de vie des personnes atteintes.

 

Bien que son existence soit parfois contestée, la fibromyalgie est une maladie qui affecte considérablement la qualité de vie des personnes atteintes. Dans le post d’aujourd’hui, nous vous présentons une entrevue du Dr Manuel Amatriain Elcinto (Espagne), spécialiste en médecine préventive et Santé publique, nutrition, diététique et Micro-Immunothérapie, sur son approche thérapeutique vis- à-vis de cette maladie.

Qu’est-ce que la fibromyalgie ?

La fibromyalgie ou le syndrome polyalgique idiopathique diffus (SPID) est un trouble complexe, chronique et invalidant qui provoque des douleurs et des raideurs dans les muscles, les tendons et les ligaments, ainsi que des troubles du sommeil et une asthénie persistante. Les femmes forment le groupe le plus à risque à développer la fibromyalgie car son incidence est liée aux changements hormonaux.

Pourquoi affecte-t-elle majoritairement les femmes ?

Selon l’anamnèse, les troubles commencent dès le jeune âge, par un syndrome douloureux généralement situé dans le squelette axial et la maladie se développe pleinement chez les femmes aux environs de la ménopause. Les patients atteints de fibromyalgie réagissent d’une forme spécialement sensible face aux situations stressantes de la vie, provoquant ainsi l’intensification des symptômes. Certaines études intéressantes montrent que les femmes possèdent environ sept fois moins de sérotonine dans le cerveau. Cela pourrait expliquer pourquoi la fibromyalgie est plus fréquente chez les femmes. Une autre théorie stipule que la fibromyalgie est causée par des changements biochimiques dans le corps et peut être associée à la ménopause ou aux changements hormonaux. Il convient de noter le syndrome prémenstruel, un trouble présenté par de nombreuses patientes atteintes de fibromyalgie.

Cette maladie présente des symptômes similaires à d’autres pathologies, comment arrivez-vous à la conclusion que le patient est atteint de fibromyalgie?

Depuis 1990 on utilise principalement les critères établis par l’ACR (American College of Rheumatology) dans le diagnostic de la fibromyalgie, dans lequel le patient doit ressentir depuis plus de 3 mois une douleur sur une ample superficie de l’appareil moteur ainsi qu’au moins 11 points douloureux à la palpation digitale des 18 définis comme principaux points de déclenchement. Dû au fait qu’il existe d’autres entités cliniques dotées de symptômes identiques, il est important d’exclure d’autres pathologies pouvant expliquer la douleur. Ceux-ci peuvent inclure entre autres :

  •   -La candidose systémique
  •   -Le syndrome prémenstruel
  •   -Le syndrome de la guerre du Golfe
  •   -Le syndrome douloureux myofascial
  •   -Le syndrome d’hypersensibilité chimique multiple.

Existe-t-il un moyen de prévenir la fibromyalgie, en changeant son mode d’alimentation ou par l’exercice, par exemple ?

C’est très difficile à dire. Selon de récentes études, des modifications de la gestion du stress, l’élimination d’éléments intoxicants par le fluorure et une alimentation adéquate pourrait éviter le déclenchement du processus.

La Micro-Immunothérapie est l’un des outils utilisés dans votre stratégie thérapeutique, en quoi basez-vous cette stratégie ? Que peut apporter la Micro-Immunothérapie à vos patients ?

Il est important de comprendre la fibromyalgie comme un problème multifactoriel. Par conséquent, le traitement doit consister à corriger les erreurs nutritionnelles, les carences en certains acides aminés, une alimentation allergène (en particulier sans lait ni blé) et en un assainissement intestinal entre autres choses. La Micro-Immunothérapie peut aussi être un outil précieux pour ces patients car il permet d’agir sur un système immunitaire affaibli, sur des infections virales chroniques ainsi que sur la modulation de la réponse inflammatoire et de la douleur.

 

Dr. Manuel Amatriain Elcinto

 

Dr Manuel Amatriain Elcinto (Espagne)

Spécialiste en médecine préventive et Santé publique, nutrition, diététique et Micro-Immunothérapie

 

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux préférés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Politique des cookies

En conformité avec la loi 34/002 relative aux services de société de l’information, nous vous rappelons que utilisation de cette page web suppose l’acceptation de l’utilisation des cookies.
Plus d’information.
CERRAR