La dépression : Aussi un trouble immunitaire ?

La dépression : Aussi un trouble immunitaire ?

@ Shutterstock

Il existe une étroite relation entre notre système immunitaire et notre système nerveux. De nouvelles études mettent l’accent sur la compréhension du rôle du système immunitaire dans le développement de troubles psychologiques tels que la dépression.

Certaines études soulignent qu’une forte présence de cytokines comme l’interleukine 1, l’interleukine 6, le facteur de nécrose tumorale alpha et l’interféron gamma, pourrait induire ou faciliter le développement de la dépression. En effet, des taux élevés de ces cytokines ont été détectés chez les patients déprimés. Il a également été démontré que les maladies associées à une inflammation chronique, telle que la polyarthrite rhumatoïde sont souvent accompagnées de dépression. Certaines études montrent même que des variantes génétiques de certaines cytokines peuvent en augmenter le risque.

La dépression suite à une inflammation

On pensait jusqu’il y a peu que les cytokines ne pouvaient pas traverser la barrière hémato-encéphalique protégeant le cerveau. Aujourd’hui, nous savons qu’il existe de nombreuses voies par lesquelles ces composants du système immunitaire peuvent accéder au cerveau depuis la périphérie. Ces processus peuvent déclencher la production d’autres cytokines par les cellules de la microglie ou par les astrocytes, les cellules résidentes dans le système nerveux central.

Une surproduction de cytokines pro-inflammatoires peut altérer les mécanismes normaux du système neuroendocrinien. Ceux-ci peuvent, par exemple, exercer un effet potentialisateur sur l’axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien conduisant à une forte production de cortisol, l’hormone du stress. Ils peuvent entraîner une diminution des niveaux de sérotonine, l’hormone responsable de la sensation de bien-être et de bonheur, et favoriser ainsi l’apparition de symptômes de la dépression.

Il existe une étroite relation entre le système nerveux et le système immunitaire, d’où l’importance de moduler la réponse inflammatoire même dans les maladies psychologiques comme la dépression.

Bibliographie

  1. Schiepers OJ, Wichers MC, Maes M: Cytokines and major depression. Prog Neuro-Psychopharmacology Biol Psychiatry 2005, 29:201–217.
  2. Raison CL, Capuron L, Miller AH: Cytokines sing the blues: inflammation and the pathogenesis of depression. Trends Immunol 2006, 27:24–31.
  3. Dantzer R, O’Connor JC, Freund GG, Johnson RW, Kelley KW. From inflammation to sickness and depression: when the immune system subjugates the brain. Nat Rev 2008, 9:46–56.
  4. Chesnokova V, Melmed S. Minireview: Neuro-immuno-endocrine modulation of the hypothalamic-pituitary-adrenal (HPA) axis by gp130 signaling molecules. Endocrinology. 2002 May;143(5):1571-4.

One thought on “La dépression : Aussi un trouble immunitaire ?

  1. Jeanne

    Merci pour votre article, je n’avais jamais fait le lien entre ces deux systèmes, après lecture cela me parait complètement logique

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous informons les utilisateurs qui publient un commentaire sur le blog que des données personnelles telles q'un nom leur seront demandées et pourront être publiées et donc rendues visibles à tous les utilisateurs du blog. En revanche, leur adresse e-mail ne sera pas publiée. L’utilisateur qui publiera un commentaire doit également être conscient que ses publications pourront être lues par d’autres personnes et que DIMI S.L n’est pas tenue responsable des contenus librement publiés et partagés par l’utilisateur. Par la présente, l'utilisateur est informé qu’il est le principal responsable de la protection de sa vie privée et de ses données personnelles. Si vous souhaitez plus d'informations sur notre politique de protection des données, consultez nos mentions légales.

Politique des cookies

En conformité avec la loi 34/002 relative aux services de société de l’information, nous vous rappelons que utilisation de cette page web suppose l’acceptation de l’utilisation des cookies.
Plus d’information.
ACEPTAR

Aviso de cookies