La musicalité du système immunitaire

La musicalité du système immunitaireLa musique possède un effet indubitable sur notre état d’esprit et module nos émotions dans notre vie quotidienne. Elle peut aussi favoriser la santé physique et psychologique et le bien-être en général.

Utilisation thérapeutique de la musique

L’utilisation de la musique en tant qu’outil thérapeutique dans le domaine de la médecine et de la santé mentale est de plus en plus reconnue, à tel point qu’elle est aujourd’hui utilisée dans des traitements contre la douleur et des programmes de réhabilitation neurologique suite à des lésions cérébrales, des maladies neurodégénératives et des troubles du développement neurologique (1). Il existe également des indices démontrant qu’écouter notre musique préférée favorise une bonne santé cardiovasculaire (2).

La chimie de la musique

À chaque fois que nous écoutons une musique que nous aimons, notre organisme libère de plus grandes quantités d’un neurotransmetteur lié aux systèmes de récompense, la dopamine, ce qui nous donne cette sensation de bien-être.

L’une des découvertes les plus intéressantes dans ce domaine est celle de l’existence d’un lien entre la musique et les taux d’immunoglobuline A (IgA), un anticorps lié à l’immunité, ainsi qu’un nombre plus élevé de cellules qui combattent les germes et les bactéries. Ainsi, dans une étude menée par Hucklebridge et ses collaborateurs au Royaume-Uni, différentes analyses ont été réalisées pour examiner l’impact d’un état d’esprit positif ou négatif (induits par différents styles musicaux) sur les taux d’IgA salivaire. Les résultats ont établi qu’une hausse de l’IgA a lieu dans tous les cas, et ce indépendamment de l’émotion véhiculée par la musique (joyeuse, triste, énergique, relaxante, etc.) (3, 4).

Les goûts musicaux personnels ont-ils une influence ?

Chaque personne possède dès sa naissance une musicalité innée, c’est-à-dire une sensibilité à la musique et à ses composants que l’on peut activer pour favoriser la santé et la qualité de vie.

Le choix du type de musique est unique, personnel et lié à la musicalité innée propre et aux préférences de chacun. Il semblerait que cela n’ait pas d’importance pour notre système immunitaire et que la clé ne réside pas tant dans le style de musique que dans le volume, le rythme et le fait que ce soit le style musical préféré de celui qui l’écoute. Dans ce sens, les experts assurent que, de même qu’écouter sa musique favorite peut apporter de nombreux bienfaits, entendre une musique « désagréable » peut produire des effets nocifs sur l’humeur et même une constriction des vaisseaux sanguins (2).

Bibliographie

(1) Lichtensztejn, M. Los efectos de la música en el sistema inmune. Buena Vida 22/05/2013. Artículo en prensa, accesible en [http://www.clarin.com/buena-vida/salud/efectos-musica-sistema-inmune_0_ryxmd-OjPQx.html]

(2) Llavinia Rubio, N. La música como tratamiento para mejorar la salud. Web www. consumer.es – Fundación EROSKI. Accesible en : [http://www.consumer.es/web/es/salud/psicologia/2011/01/24/198449.php]

(3)Lu, TC. Music and salivary immunoglobulin A (SIGA): a critical review of the research literatura. Thesis Degree at Drexel University. Accessible at: [https://idea.library.drexel.edu/islandora/object/idea%3A2656/datastream/OBJ/vie]

(4) Hucklebridge F, Lambert S., Clow A., Warburton DM., Evans PD., Sherwood N. Modulation of secretory immunoglobulin A in saliva; response to manipulation of mood. Bio Psychol 2000, 53(1):25-35

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux préférés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Politique des cookies

En conformité avec la loi 34/002 relative aux services de société de l’information, nous vous rappelons que utilisation de cette page web suppose l’acceptation de l’utilisation des cookies.
Plus d’information.
CERRAR