Préparez vos défenses à l’arrivée des rhumes avec la Micro-Immunothérapie

Rhume

© Shutterstock

L’état de notre système immunitaire influence considérablement la façon dont l’organisme se défend contre les virus qui sont les principaux responsables des rhumes. Dans des conditions idéales, le système immunitaire active toute une série de mécanismes cellulaires et moléculaires qui l’aident à faire face efficacement à ces infections. Cependant, certains facteurs tels que le stress ou la fatigue, entre autres, peuvent altérer l’équilibre naturel de nos défenses et augmenter ainsi le risque de tomber malade. C’est pourquoi, de temps en temps, notre système immunitaire a besoin d’un petit coup de pouce.

Lorsqu’il fait froid, les infections des voies respiratoires comme la grippe, les rhumes, les inflammations de la gorge, les amygdalites, les sinusites, etc. sont fréquentes, particulièrement chez les enfants. En effet, le système immunitaire immature des enfants est parfois débordé par le grand nombre de virus et de bactéries auxquels il est exposé. Dans ces cas-là, la Micro-Immunothérapie peut être une alliée de taille, car elle favorise l’autorégulation des défenses naturelles de l’organisme en modulant la réponse du système immunitaire.

Comment fonctionne-t-elle ?

La Micro-Immunothérapie utilise des substances immunitaires comme les cytokines, en doses homéopathiques, pour transmettre les informations au système immunitaire de manière spécifique tout en respectant des intervalles séquentiels. Concrètement, elle utilise le même langage que le système immunitaire pour rétablir son équilibre fonctionnel de manière douce et en harmonie avec l’activité naturelle de l’organisme. Ces caractéristiques lui permettent d’être bien tolérée et elle peut donc être utilisée par des patients de tous âges pour prévenir et traiter les infections aigues ou récurrentes et éviter qu’elles ne deviennent chroniques.

En plus de favoriser le processus de guérison des rhumes et de diminuer les rechutes, la Micro-Immunothérapie peut aussi être utilisée pour d’autres maladies liées à un déséquilibre du système immunitaire. De plus, cette thérapie est compatible avec d’autres traitements et elle peut donc être intégrée à n’importe quelle stratégie thérapeutique.

Article publié dans la revue espagnole « Salud Total » (N°69 – octobre 2015)

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux préférés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Politique des cookies

En conformité avec la loi 34/002 relative aux services de société de l’information, nous vous rappelons que utilisation de cette page web suppose l’acceptation de l’utilisation des cookies.
Plus d’information.
CERRAR