Qu’est-ce que la maladie de Kahler (ou myélome multiple)?

Qu’est-ce que la maladie de Kahler (ou myélome multiple)?La maladie de Kahler ou myélome multiple est un type de cancer malin qui touche la moelle osseuse. Il se caractérise par la prolifération incontrôlée de ce que l’on appelle les plasmocytes (nés de la différenciation de lymphocytes B). Ces cellules, qui font partie du système immunitaire, prennent part à la défense de l’organisme contre les pathogènes via la production d’anticorps. Cependant, un excès de plasmocytes peut affecter la santé du patient à différents niveaux.

 

Altérations associées au myélome multiple

La moelle osseuse est un tissu qui se trouve à l’intérieur de la cavité de certains os comme le fémur. C’est pour cela que les patients atteints de myélome multiple souffrent aussi fréquemment de douleurs osseuses, de fractures ou d’ostéoporose.

L’excès de plasmocytes peut également bloquer la production d’autres cellules sanguines, entraînant une anémie. Les leucocytes et les plaquettes peuvent également être affectés, ce qui donne lieu à une leucopénie ou une thrombopénie.

Enfin, cette production incontrôlée de plasmocytes entraîne une augmentation de la production d’anticorps ou de fragments de ceux-ci, ce qui peut ensuite endommager les reins et même déclencher une insuffisance rénale.

Diagnostic et traitement

Le diagnostic se fait via l’étude de la moelle osseuse. On peut également réaliser des analyses pour metudes le taux d´immunoglobulines dans le sang ou dans l’urine.

La chimiothérapie, la radiothérapie et/ou la chirurgie sont régulièrement utilisées pour traiter cette maladie. On a également recours à d’autres médicaments, comme les antalgiques, pour remédier aux symptômes qui y sont associés.

Ces traitements conventionnels peuvent être accompagnés de thérapies complémentaires comme la micro-immunothérapie qui vise à améliorer la qualité de vie des patients. Cette approche thérapeutique, basée sur l’utilisation de cytokines à faibles doses, a pour but d’aider le système immunitaire à lutter contre le cancer.

Bibliographie

  1.     Palumbo, A., & Anderson, K. (2011). Multiple myeloma. The New England Journal of Medicine, 364(11), 1046–1060.
  2.     Raab, M. S., Podar, K., Breitkreutz, I., Richardson, P. G., & Anderson, K. C. (2009). Multiple myeloma. The Lancet, 374(9686), 324-339.
Partagez cet article sur vos réseaux sociaux préférés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Politique des cookies

En conformité avec la loi 34/002 relative aux services de société de l’information, nous vous rappelons que utilisation de cette page web suppose l’acceptation de l’utilisation des cookies.
Plus d’information.
CERRAR