Esprit sain et actif – Système immunitaire équilibré

Esprit sain et actif – Système immunitaire équilibréÀ mesure que les années passent, le risque de souffrir d’un trouble neurologique augmente. Ceci est dû à divers changements dans le cerveau, comme l’accumulation de graisse, la mort de neurones qui ne sont pas remplacés ou même à une diminution de la taille du cerveau. La transmission plus lente des signaux nerveux  et le vieillissement du système immunitaire peuvent également contribuer au déclin cognitif.

Pour cette raison, il est important de prendre soin de sa santé physique mais aussi mentale, de manière à pouvoir retarder dans la mesure du possible l’apparition de maladies neurologiques liées à l’âge comme les maladies d’Alzheimer ou de Parkinson.

Quel rôle joue le système immunitaire dans les maladies neurologiques ?

À l’heure actuelle, on sait qu’il existe un lien étroit entre le système nerveux et le système immunitaire et qu’ils s’influencent mutuellement.

Ainsi, des études expérimentales réalisées chez l’homme démontrent qu’au fil des années se produisent des changements immunitaires qui peuvent, à leur tour, affecter le cerveau. Le vieillissement du système immunitaire se caractérise par la détérioration progressive des fonctions des cellules immunitaires et par une augmentation de la production de cytokines pro-inflammatoires. Ce processus inflammatoire, quand il devient chronique, peut endommager les neurones et même provoquer leur mort, pouvant ainsi déclencher des maladies neurologiques.

Quelques conseils pour garder un esprit sain

Différentes mesures peuvent être adoptées pour garder un esprit sain et actif ainsi qu’un système immunitaire équilibré.

Le cerveau, comme les muscles, a besoin de travailler pour rester actif et ne pas s’atrophier. Pour cela, on recommande la lecture ou l’entraînement cérébral. De plus, l’activité physique modérée est également d’une grande aide, comme l’exprime bien la citation latine tirée des Satires de Juvénal « Mens sana in corpore sano » (« un esprit sain dans un corps sain »).

Il ne faut pas oublier que le repos et le sommeil sont indispensables dans la récupération physique mais aussi mentale. Dormir huit heures par nuit ou plus permet d’être plus optimiste et aussi de fortifier le système immunitaire.

L’alimentation est également importante. Un régime riche en acide folique, en vitamine B12 et en vitamine B6, associés à des acides aminés comme la glutamine, peut favoriser l’activité intellectuelle. La glutamine joue aussi un rôle dans le bon fonctionnement et l’activité du système immunitaire. D’autre part, la consommation d’aliments riches en antioxydants peut contrebalancer les effets du vieillissement.

Finalement, la micro-immunothérapie peut aussi être utilisée dans les pathologies liées à la mémoire diminuée par le vieillissement, pour soutenir le système immunitaire.

Bibliographie :

  1. Brickman, A. M., & Stern, Y. (2009). Aging and memory in humans. In Encyclopedia of Neuroscience; 1:175–180.
  2. Deleidi, M., Jäggle, M., & Rubino, G. (2015). Immune aging, dysmetabolism, and inflammation in neurological diseases. Front Neurosci. 3;9:172
  3. Davies Silcott, LG. Brain Gain: your guide to mental fitness, GRANDtimes.com, Grand Times Publishing, USA.   
Partagez cet article sur vos réseaux sociaux préférés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Politique des cookies

En conformité avec la loi 34/002 relative aux services de société de l’information, nous vous rappelons que utilisation de cette page web suppose l’acceptation de l’utilisation des cookies.
Plus d’information.
CERRAR