Le facteur de nécrose tumorale alpha : un équilibre nécessaire

Le facteur de nécrose tumorale alpha : un équilibre nécessaireLe facteur de nécrose tumorale alpha (TNF-α) est une cytokine produite par diverses cellules du système immunitaire, notamment les macrophages et les monocytes. Elle a été découverte par William Coley, considéré comme le père de l’immunologie dans le traitement du cancer. C’est lui qui a remarqué la capacité de cette molécule à déclencher la nécrose de tumeurs, raison pour laquelle il lui a donné ce nom.

Rôles du TNF-α

Lorsqu’il existe une lésion tissulaire ou une infection, le TNF-α joue un rôle pro-inflammatoire à la fois par lui-même et en régulant d’autres médiateurs inflammatoires comme les interleukines 1 et 6. Il intervient au niveau cellulaire, où il favorise le recrutement de lymphocytes et de neutrophiles ainsi que la détection des antigènes, et au niveau tissulaire où il participe au remodelage et à la réparation des tissus.

Lorsque le système immunitaire fonctionne correctement, le TNF-α possède une action positive et protège l’organisme. Cependant, des altérations des taux de TNF-α peuvent entraîner de graves pathologies.

Maladies associées

  • Insuffisance cardiaque : des études cliniques ont démontré l’existence d’un lien entre une surexpression de TNF-α et l’insuffisance cardiaque.
  • Polyarthrite rhumatoïde : les cellules synoviales des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde produisent du TNF-α de manière incontrôlée, ce qui engendre des lésions tissulaires et une résorption osseuse.
  • Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin : le TNF-α est l’un des médiateurs inflammatoires impliqués dans ces maladies.
  • Psoriasis : l’augmentation du taux de TNF-α favorise le développement de lésions psoriasiques.

Micro-immunothérapie et TNF-α

Cette cytokine est utilisée dans plusieurs formules de micro-immunothérapie en dilutions variables dans le but de stimuler ou de freiner son action selon les besoins du système immunitaire, ce qui permet de rééquilibrer la réponse immunitaire.

Bibliographie

Neurath M.F. Cytokines in inflammatory bowel disease. Nature Reviews Immunology 14, 329-342. (2014).

Feldman AM1, Combes A, Wagner D, Kadakomi T, Kubota T, Li YY, McTiernan C. The role of tumor necrosis factor in the pathophysiology of heart failure. J AM Coll Cardiol 35(3):537-544. (2000)

Asanthi, P., nalini, G. & Rajasekhar, G. Role of tumor necrosis factor-alpha in rheumatoid arthritis: a review. APLAR Journal of Rheumatology, 10: 270–274. (2007)

Wang X., Lin Y. Tumor necrosis factor and cáncer, buddies or foes? Acta Pharmacol Sin 29(11): 1275–1288. (2009)

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux préférés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Politique des cookies

En conformité avec la loi 34/002 relative aux services de société de l’information, nous vous rappelons que utilisation de cette page web suppose l’acceptation de l’utilisation des cookies.
Plus d’information.
CERRAR