Le yoga du rire, une formidable thérapie

Le yoga du rire, une formidable thérapieLe yoga du rire ou Rire sans raison est une méthode qui consiste à apprendre à rire sur commande grâce à une série d’exercices et de jeux.

Le nom de yoga du rire provient du sanscrit Hasya Yoga, une technique développée en 1995 par le Médecin généraliste Dr Madan Kataria, de Mumbai en Inde. Il préparait un article intitulé « Rire – la meilleure médecine »  pour le bulletin médical qu’il publiait chaque mois sous le nom de « Mon médecin de famille » en  recherchant des publications scientifiques démontrant les bienfaits du rire sur le corps et l’esprit humain, et fut époustouflé d’en découvrir un si grand nombre. Le livre de Norman Cousins (1915-1990) « Anatomy of an Illness » (publié en français sous le nom de « La volonté de guérir ») le toucha particulièrement. Ce journaliste américain décrit dans son ouvrage comment, atteint d’une spondylarthrite ankylosante, une maladie inflammatoire de la colonne vertébrale, et, malgré un diagnostic pronostiquant le reste de sa vie cloué dans un fauteuil roulant, il améliore celle-ci simplement en visionnant des films comiques et en prenant de la vitamine C.

Le Dr Kataria fut aussi impressionné par les résultats des recherches du Dr Lee S. Berk de l’Université de Loma Linda en Californie qui démontrent les bienfaits du rire pour réduire le niveau de stress dans l’organisme et pour booster le système immunitaire. Il décida donc immédiatement de créer à l’aide de son épouse Madhuri, professeur de yoga, une technique mélangeant respirations profondes, étirements et exercices amusants visant à stimuler le rire. Avec le temps le « yoga du rire » s’est développé à l’échelle mondiale et compte des centaines de milliers d’adeptes. Il vise par la même, à promouvoir la paix dans le monde et la santé par le rire.

Le rire apporte une sensation de bien-être en libérant des endorphines dans l’organisme. Ces hormones aux propriétés antalgiques réduisent la production d’adrénaline et de cortisol générées par le stress. Il agit sur la douleur en aidant à l’oxygénation du cerveau et en réduisant les tensions musculaires, il augmente la production de catécholamines, des neurotransmetteurs aux propriétés antidépressives qui agissent comme une morphine naturelle.

Du à l’augmentation de globules blancs provoquée par le rire, les adeptes réguliers des club du rire ont constaté qu’ils souffraient moins de rhumes, toux et autres infections pulmonaires. C’est aussi un remarquable stimulant en cas de maladies lourdes comme le Sida ou le Cancer.

En résumé, et selon les médecins, 10 à 15 minutes de rire par jour permettraient de se maintenir en bonne santé et de vivre plus longtemps.

« On ne rit pas parce qu’on est heureux, on est heureux parce qu’on rit » Dr Madan Kataria

Bibliographie

Kataria M. Rire sans raison. Édition révisée 2011

Cosseron C & Leclerc L. Le yoga du rire. Hasya yoga et clubs de rire du Dr Madan Kataria (préface Dr Madan Kataria), Guy Trédaniel éditeur, Paris, 2014 (1re éd. 2011), 229 p.

Cousins N. La volonté de guérir.  Le Seuil. 1981

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux préférés

One thought on “Le yoga du rire, une formidable thérapie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Politique des cookies

En conformité avec la loi 34/002 relative aux services de société de l’information, nous vous rappelons que utilisation de cette page web suppose l’acceptation de l’utilisation des cookies.
Plus d’information.
CERRAR