Quel est le rôle de l’interleukine 1 bêta au sein de l’immunité ?

Quel est le rôle de l’interleukine 1 bêta au sein de l’immunité ?L’interleukine 1 bêta (IL-1β) est une cytokine pro-inflammatoire qui possède de multiples fonctions au sein de la réponse immunitaire.

Origine et rôle de l’IL-1β

En cas de lésions cellulaires ou d’infection, diverses cellules immunitaires, notamment les monocytes et les macrophages, libèrent de l’interleukine 1 bêta. Cette cytokine, qui agit sur diverses cellules et divers organes, est un médiateur important de la réponse immunitaire et inflammatoire. Voici quelques-unes de ses fonctions:

  •      Elle agit sur le système nerveux central et déclenche la fièvre (entre autres symptômes).
  •      Elle favorise le recrutement des leucocytes sur le site de la lésion ou de l’infection.
  •      Elle amplifie la réponse des lymphocytes T et B.
  •      Elle favorise les fonctions des neutrophiles.
  •      Elle déclenche la production d’interleukine 6 et contribue à la synthèse des protéines de phase aiguë dans le foie.

Pour toutes ces raisons, l’interleukine 1 bêta joue un rôle important dans la défense de l’organisme face aux pathogènes comme les virus et les bactéries et dans la réparation des lésions tissulaires.

Maladies associées

Cependant, une production incontrôlée de cette cytokine peut contribuer à l’apparition et/ou au développement de nombreuses maladies, particulièrement de type auto-inflammatoire (c’est-à-dire qui découlent d’une dérégulation du processus inflammatoire). Parmi ces maladies, qui s’accompagnent de l’apparition épisodique de fièvre, de douleurs articulaires ou d’urticaire, on trouve par exemple la maladie périodique. De plus, l’interleukine 1 bêta est impliquée dans de nombreuses autres pathologies, comme par exemple l’arthrose, la polyarthrite rhumatoïde, le diabète de type 2 ou le myélome multiple.

En résumé, il est essentiel que cette cytokine soit bien régulée pour que l’organisme fonctionne correctement. En Micro-Immunothérapie, cette cytokine est utilisée en dilutions stimulatrices, modulatrices ou frénatrices en fonction du trouble ou de la pathologie à traiter.

Bibliographie

  1. Dinarello CA. Biologic basis for interleukin-1 in disease. Blood. 1996 Mar 15;87(6):2095-147.
  2. Dinarello CA. Blocking IL-1 in systemic inflammation. J Exp Med. 2005 May 2;201(9):1355-9.
  3. Dinarello CA, Simon A, van der Meer JW. Treating inflammation by blocking interleukin-1 in a broad spectrum of diseases. Nat Rev Drug Discov. 2012 Aug;11(8):633-52.
  4. Garlanda C, Dinarello CA, Mantovani A. The interleukin-1 family: back to the future. Immunity. 2013 Dec 12;39(6):1003-18.
  5. Masters SL, Simon A, Aksentijevich I, Kastner DL. Horror autoinflammaticus: the molecular pathophysiology of autoinflammatory disease (*). Annu Rev Immunol. 2009;27:621-68.
Partagez cet article sur vos réseaux sociaux préférés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Politique des cookies

En conformité avec la loi 34/002 relative aux services de société de l’information, nous vous rappelons que utilisation de cette page web suppose l’acceptation de l’utilisation des cookies.
Plus d’information.
CERRAR