Quel est le rôle de l’interleukine 6 ?

Quel est le rôle de l’interleukine 6 ?L’interleukine 6 (IL-6) est une cytokine essentielle du système immunitaire qui possède de nombreuses fonctions.

L’IL-6 et son rôle dans le système immunitaire

L’interleukine 6 est synthétisée par les lymphocytes T, les macrophages, les fibroblastes et même les cellules musculaires en réponse à des stimuli tels que les infections, les lésions (les brûlures par ex.) ou d’autres cytokines, comme l’interleukine 1.

L’IL-6 joue un rôle essentiel de médiateur de la fièvre et de ce que l’on appelle la réaction de phase aiguë, processus au cours elle active ou bloque la production de certaines protéines dans certains organes comme le foie. Ces protéines jouent un rôle important dans la régulation de la fonction immunitaire ainsi que dans les processus de coagulation et de cicatrisation des blessures.

Il faut également souligner l’action de l’IL-6 sur les lymphocytes B chez lesquels elle favorise la production d’anticorps.

De plus, cette cytokine joue un rôle très important dans la régulation des lymphocytes Th17 et T régulateurs. Les premiers sont essentiels à la protection contre les infections bactériennes tandis que les seconds possèdent une action immunosuppressive. L’interleukine 6 participe, avec d’autres cytokines, à l’activation des lymphocytes Th17 et à l’inhibition des lymphocytes Treg.

Cependant l’IL-6 est également capable de contrôler la puissance de la réponse inflammatoire aiguë et possède donc une action anti-inflammatoire.

Maladies associées

Lorsque les taux d’IL-6 sont trop bas, cela peut être le signe d’une défense affaiblie face à divers pathogènes. À l’inverse, présente en excès, elle peut déclencher de nombreuses maladies inflammatoires et auto-immunes comme l’arthrite, la sclérose en plaques ou l’ostéoporose. Il est donc essentiel de contrôler les taux de cette cytokine, particulièrement dans les cas de pathologies dans lesquelles elle est impliquée.

Il existe des traitements à base d’anticorps qui bloquent l’action de l’IL-6 et dont l’efficacité a été démontrée dans des cas de polyarthrite rhumatoïde et d’arthrite idiopathique juvénile. De plus, en micro-immunothérapie, cette cytokine est utilisée à différents niveaux de dilution dans le but de stimuler, moduler ou freiner sont action biologique en fonction de la pathologie.

Bibliographie

  1.     Kimura, A., & Kishimoto, T. (2010). IL-6: Regulator of Treg/Th17 balance. European Journal of Immunology, 40(7), 1830–1835.
  2.     Kishimoto, T. (2010). IL-6: From its discovery to clinical applications. International Immunology, 22(5), 347–352.
  3.     Gabay, C. (2008). Interleukin-6 and chronic inflammation. Arthritis Research & Therapy, 8(Suppl 2):S3.
Partagez cet article sur vos réseaux sociaux préférés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Politique des cookies

En conformité avec la loi 34/002 relative aux services de société de l’information, nous vous rappelons que utilisation de cette page web suppose l’acceptation de l’utilisation des cookies.
Plus d’information.
CERRAR