Quelle est la fonction de la cytokine IL-17 et comment est-elle produite ?

Quelle est la fonction de la cytokine IL-17 et comment est-elle produite ?L’interleukine 17 (IL-17) est une cytokine pro-inflammatoire. Ces dernières années, elle a été de plus en plus étudiée en raison de sa participation directe ou indirecte au développement de maladies auto-immunes.

Origine de l’IL-17

On a découvert six membres de la famille des IL-17, qui ont été nommés avec une lettre, de A (IL-17A) à F. Cependant, on en sait peu sur leur fonction biologique, l’IL-17A et l’IL-17F étant les mieux connues à ce jour. Dans la suite de ce texte nous utiliserons de manière générale la dénomination IL-17 pour nous référer à ces deux sous-types.

L’IL-17 est principalement produite pas un type de lymphocytes T appelés Th17. En présence de cytokines comme l’IL-6 ou le TGF-β (Facteur de Croissance transformant β), les lymphocytes TCD4+ sont capables de se différencier en lymphocytes Th17, ce qui leur permet de produire et de libérer de l’IL-17. Une fois sécrétée, cette molécule agit sur les cellules épithéliales, les cellules endothéliales, les fibroblastes ainsi que sur d’autres cellules du système immunitaire, en les activant pour qu’elles produisent des cytokines pro-inflammatoires comme l’IL-1, l’IL-6, le TNF-α (Facteur de Nécrose Tumorale α), des chimiokines, du G-CFS (Facteur de Croissance des Colonies de Granulocytes), etc. La production de ces substances permet de déclencher ensuite une réponse inflammatoire locale, de produire des peptides antimicrobiens et d’attirer les cellules sur le site de l’inflammation, par exemple pour protéger l’organisme de l’invasion d’un pathogène.

Fonctions de l’IL-17

Étant donné ses fonctions importantes, il est essentiel que la production d’IL-17 soit bien régulée par l’organisme. Si cette cytokine est produite en trop grande quantité et que cette situation perdure dans le temps, les molécules inflammatoires mentionnées plus haut sont libérées de manière excessive, ce qui favorise le développement d’un état d’inflammation chronique, l’apparition de lésions dans les tissus, et par conséquent, des maladies auto-immunes. En effet, un lien a été établi entre l’IL-17 et des maladies comme la polyarthrite rhumatoïde, le psoriasis, la sclérose en plaques, les allergies, le cancer ou la maladie cœliaque, entre autres.

Bibliographie

  1.     Gaffen, S. L. An Overview of IL-17 Function and Signaling. Cytokine 43(3), 402–407 (2008).
  2.     Jin, W. & Dong, C. IL-17 cytokines in immunity and inflammation. Emerg. Microbes Infect. 2, 1–5 (2013).
Partagez cet article sur vos réseaux sociaux préférés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Politique des cookies

En conformité avec la loi 34/002 relative aux services de société de l’information, nous vous rappelons que utilisation de cette page web suppose l’acceptation de l’utilisation des cookies.
Plus d’information.
CERRAR